Chronométreur officiel
0000000

Les Bâtisseurs

Julie de Rothschild
1876, la genèse
1876, Genesis

Fille d’Anselm Salomon von Rothschild et de Charlotte von Rothschild, elle est l’héritière en tête du patriarche Mayer Amschel Rothschild (1744-1812), le fondateur de la dynastie banquière.

La baronne est la première Rothschild à avoir navigué sur son propre bateau, qu’elle choisit de baptiser La Gitana. Douée d’une audace hors normes, Julie de Rothschild a su développer le fameux esprit d’entreprise inscrit dans les gènes de la famille pour ouvrir une nouvelle voie à ses futurs héritiers et leur transmettre sa passion de la navigation.

Le 21 septembre 1876, elle lance sa Gitana et avec ce premier bateau une longue lignée… Une légende est née.

Yachting Lady la plus rapide du monde

La vitesse était l’un des moteurs de la passion de Julie de Rothschild. Elle a fait concevoir ses vapeurs avec l’ambition affichée de devenir la femme la plus rapide du monde sur les eaux du Léman ; un objectif qu’elle atteindra par deux fois.

La Gitana - 1879

20nœuds (37 km/h)

La Gitana est équipée d’une machine à vapeur qui devait la propulser à 50 km/h. Bien que le contrat ne soit pas pleinement rempli, c’est à son bord que la baronne Julie de Rothschild décroche son titre de « yachting lady » la plus rapide du monde, atteignant sur les eaux du Léman 20,5 nœuds, soit près de 38 km/h en vitesse maximale, et ce dès les premières navigations en 1876 au cours des essais du constructeur. La vitesse de croisière du yacht est plutôt mesurée aux alentours de 18 nœuds, soit près de 33 km/h. Le 3 avril 1879, La Gitana renouvelle son record mondial de vitesse sur l’eau avec 20,5 nœuds, lors d’une course contre le Winkelried, un bateau de la Compagnie générale de navigation.

La Gitana II - 1898

26nœuds (48 km/h)

La Gitana II enregistre un nouveau record dès sa première année de navigation, en 1898. Ce record de vitesse est atteint sur le lac Léman entre Coppet et Saint-Prex, sur une ligne de 27 643 mètres. Le tracé, déterminé au préalable, aligne le départ sur le clocher de Coppet et le sommet de la Dôle, à l’extrémité sud-ouest, tandis qu’à l’extrémité nord-est, l’arrivée est fixée au bout du débarcadère de Saint-Prex, près de Morges. On notera que pour ce chronomètre, le yacht a tous ses poids à bord, dont 3,5 tonnes de charbon. La Gitana II parcourt le trajet aller en 34 minutes et 12 secondes, contre 34 minutes et 36 secondes au retour, à la vitesse moyenne de 26,34 nœuds, soit 48,215 km/h.

Julie de Rothschild, la photographe

La photographie tenait une place importante dans la vie de Julie de Rothschild, une femme définitivement singulière et avant-gardiste qui se révèlera aussi être une artiste. Elle avait même fait construire une aile attenante à son hôtel particulier parisien, au 49 rue de Monceau, pour abriter un somptueux atelier de photographie sur deux étages. Cette passion permet aujourd’hui de disposer d’authentiques clichés de l’époque estampillés JR, ses initiales !

Daughter to Anselm Salomon von Rothschild and Charlotte von Rothschild, she is the main heiress of patriarch Mayer Amschel Rothschild (1744-1812), the founder of the banking dynasty.

The baroness is the first Rothschild to sail her own boat, which she chooses to christen Gitana. Endowed with extraordinary daring, Julie de Rothschild manages to develop the famous entrepreneurship that is part of the family’s DNA in order to carve out a new way forward for her future heirs and pass on her passion for sailing to them.

On 21 September 1876, she launches her Gitana and with this first boat a long line… a legend is born.

Fastest Yachting Lady in the world

Speed was something that fuelled Julie de Rothschild’s passion. She had her steam boats designed with the aim of becoming the fastest woman in the world on the waters of Lake Geneva; an objective she reached on two separate occasions.

La Gitana - 1879

20knots (37 km/h)

Gitana was fitted with a steam engine intended to drive her at 50kph. That promise was never fully achieved, but it was enough to earn the baroness her title of “fastest yachting lady in the world”, with a speed of 20.5 knots on Lake Geneva, a top speed of nearly 38kph – this on Gitana’s first outings in the course of constructor trials. The cruising speed of the boat was essentially around 18 knots, close to 33kph.
On 3 April 1879, Gitana confirmed her 20.5 knot world speed record in a race against the Winkelried, a boat belonging to the Compagnie Générale de Navigation.

La Gitana II - 1898

26knots (48 km/h)

Gitana II quickly proved her mettle, recording a new speed record in her first year of sailing, in 1898. The record was set on Lake Geneva, between Coppet and Saint-Pres, covering a distance of 27,643 metres, starting at the south-west end of the lake on a line defined by the Coppet clock tower and the top of the Dôle. The finish to the north-east was marked by the end of the wharf at Saint-Prex, near Morges. She completed this speed trial fully laden, including 3.5 tons of coal. The time on her outward run was 34 minutes and 12 seconds; 34 minutes and 36 seconds on the return. Average speed was 26.34 knots or 48.215kph.

Julie de Rothschild, photographer

Photography played an important role in the life of Julie de Rothschild, a woman who was definitively unique and forward thinking, who also proved to be an artist.

Edmond de Rothschild
1960, la renaissance
1960, renaissance

Fils de Maurice et de Noémie de Rothschild, née Halphen, il est l’un des descendants de la branche parisienne créée par le baron James de Rothschild au début du XIXe siècle et le fondateur, en 1953, du Groupe financier qui porte aujourd’hui son nom.

Dans les années 1960, Edmond de Rothschild, second du nom, ranime le vif intérêt qu’éprouve sa famille pour les bateaux en le transformant en une véritable passion pour la voile. Il délaisse les bateaux à moteur pour ceux à voiles. Ses navires de prédilection seront les monocoques.

En s’appuyant sur le savoir-faire des plus grands architectes et constructeurs de l’époque, le baron donnera naissance à quelques-uns des meilleurs bateaux de son temps.

Le temps des régates

Si les records de vitesse guidaient Julie de Rothschild dans sa pratique du yachting, Edmond de Rothschild se passionne lui pour la course croisière et les grands voiliers sur lesquels l’équipage et l’esprit qu’il insuffle prend toute sa mesure et domine. Durant plus de trente ans, les voiliers du baron écument la Manche, l’Atlantique, la Méditerranée et s’offrent de nombreux podiums.

Son of Maurice and of Noémie de Rothschild, née Halphen, he is one of the descendants of the Parisian branch created by Baron James de Rothschild at the start of the XIXth century and the founder, in 1953, of the financial group that bears his name today.

In the sixties, Edmond de Rothschild, the second of that name, revives his family’s keen appetite for boats by transforming it into a genuine passion for sailing. He trades motor boats for sail boats, with a preference for monohulls.

Relying on the expertise of the greatest naval architects and builders of the age, the baron gives rise to some of the best boats of his day.

Race time

Though speed records guided Julie de Rothschild in the practice of yachting, Edmond de Rothschild is passionate about cruiser racers and large yachts on which the crew and the spirit that it inspires come into their own and dominate proceedings. For more than thirty years, the baron’s boats scour the English Channel, the Atlantic and the Mediterranean and treat themselves to numerous podiums.

Benjamin & Ariane de Rothschild
2000, la pérénité
2000, continuity

Fils unique d’Edmond et de Nadine de Rothschild, née Lhopitalier, Benjamin de Rothschild est le président du Groupe Edmond de Rothschild, un groupe financier international, familial et indépendant.

Dans les années 1990, il rencontre Ariane Langner ; de leur union naissent quatre filles. Couple à la ville comme dans les affaires, c’est ensemble qu’ils assument le quotidien. Ariane de Rothschild est aujourd’hui la présidente du conseil d’administration du groupe financier. En 2000, ils créent le Gitana Team, une écurie de course au large alors unique en son genre, et propulsent la passion familiale dans l’ère des multicoques. Ariane et Benjamin de Rothschild comptent parmi les acteurs incontournables de la scène nautique.

Vers la haute technicité

L’esprit de compétition transmis par son père, Benjamin de Rothschild va l’exprimer sur les multicoques, de véritables bijoux de technologie, qui incarnent pour lui l’avenir de la course au large ; le terrain de jeu sur lequel le baron et son épouse souhaitent écrire les nouvelles pages de l’histoire des Gitana.

Au sein du Gitana Team - une équipe professionnelle où se mêlent le savoir-faire d’architectes, d’ingénieurs, d’experts en matériaux composites, hydraulique, informatique, matelotage (…) et le talent de grands marins, en solitaire ou pour des exploits collectifs -, les équipes d’Ariane et Benjamin de Rothschild osent et innovent au quotidien pour donner vie à des projets pointus et exigeants, de grands défis sportifs et humains.

En une quinzaine d’années, en s’appuyant sur les avancées remarquables que la course au large a connu, le couple d’armateurs a mué la tradition maritime des Rothschild en école de l’excellence.

The only begotten son of Edmond and Nadine de Rothschild, née Lhopitalier, Benjamin de Rothschild is the president of the Edmond de Rothschild Group, an international, family-based, independent financial group.

In the nineties, he meets Ariane Langner; from their union four daughters are born. Together in real life as well as in business, they take on the daily challenges together. Today, Ariane de Rothschild is the president of the finance group’s Executive Committee. In 2000, they create the Gitana Team, which is the only offshore racing stable of its kind at the time, and propel the family passion into the multihull era. Ariane and Benjamin de Rothschild rank among the key protagonists on the marine stage.

Geared towards the high-tech

The spirit of competition passed down by his father is something Benjamin de Rothschild goes on to express through multihulls, genuine technological jewels that he believes embody the future of offshore racing; a playing field on which the baron and his wife are keen to pen some new pages in the history of the Gitana fleet.

Within Gitana Team – a professional team combining the expertise of naval architects, engineers and experts in composite materials, hydraulics, computing, seamanship (…) and the talent of great sailors, both in solo and group challenges, Ariane and Benjamin de Rothschild’s team are both daring and innovative day in, day out, in order to bring to life in-depth and demanding projects as well as great sporting and human challenges.

In the space of around fifteen years, by keeping in tune with the remarkable progress that offshore racing has undergone, these two boat owners have transformed the Rothschild’s maritime tradition into a school of excellence.

Les contenus figurant sur ce site sont protégés par le droit d'auteur.
Toute reproduction et représentation sont strictements interdites.

Pour plus d'informations, consultez la rubrique mentions légales.
Saisissez au moins 4 caractères...