Chronométreur officiel
0000000
Avance / Retard
Premier grand cap dans la journée
Toute la nuit, l’équipage du Maxi Edmond de Rothschild a dû composer avec des conditions instables pour faire progresser le géant de 32 mètres vers les portes de l’océan Indien. Dans une mer courte, où le bateau accélère et décélère dans chaque vague, le pilotage de nuit n’est pas des plus aisés, d’autant que le vent faiblissant n’a pas manqué de conserver quelques belles rafales pour corser l’affaire. Il fallait être aux écoutes cette nuit sous la casquette du maxi-trimaran volant bleu. Franck Cammas, Charles Caudrelier et leurs quatre équipiers ont été chercher un point de pivot vers le Nord avant d’empanner, sur les coups de 5 heures, et de repiquer vers le Sud et les quarantièmes. Malgré du terrain concédé à leur adversaire virtuel ces dernières heures, au pointage de 8h, les hommes du Gitana Team conservent 821 milles d’avance sur le détenteur du record ; une belle marge pour franchir le premier grand cap de ce tour du monde à la voile.
Un premier temps aux Aiguilles ? 

En fin de semaine dernière, le temps à l’équateur leur avait largement filé entre les mains après un passage de Pot-au-Noir des plus coriaces, qui avait retenu le dernier-né des Gitana plus de 24 heures entre ses griffes. Ce jeudi, le duo Cammas-Caudrelier et leurs équipiers pourraient bien signer un premier chrono entre Ouessant et le cap des Aiguilles – quelques milles plus à l’Est que le cap de Bonne-Espérance – même s’il ne s’agirait pas d’un record homologué par le WSSRC (World Sailing Speed Record Council).
À la conquête du Trophée Jules Verne, c’est pour l’heure l’équipage de Banque Populaire V, mené par Loick Peyron, en 2012, qui s’est montré le plus rapide sur ce tronçon en parcourant les 6 160 milles théoriques en 11 j 23h 50 min. Mais c’est un solitaire, en la personne de François Gabart, lors de son Saint-Exupéry en 2017, qui détient le record absolu sur cette première partie du parcours planétaire. Le skipper de Macif avait passé la pointe sud-africaine après 11 j 22 h 20 min. Pour mémoire, les six marins du Maxi Edmond de Rothschild ont franchi la ligne de départ de leur tentative sur le Trophée Jules Verne le 10 janvier dernier à 2h33’46’’.   

Actuellement à 200 milles dans l’ouest de la longitude 20° Est, celle du cap des Aiguilles, lancé à plus de 35 nœuds au dernier pointage, Gitana 17 devrait basculer dans l’Océan Indien en début d’après-midi.     

Infos Trophée Jules Verne     

Position du Maxi Edmond de Rothschild le 21 janvier à 7h45 :   
Avance sur le record :  821  mn 
Vitesse :  35,6 nœuds   
Cap :   141 °     

Les chiffres à retenir :   
Franchissement de ligne : le 10 janvier 2021 à 2h 33' 46''   
Passage de l'équateur : le 15 janvier 2021 à 15h 48’ 32’’, en 5 jours 13 heures 14 minutes et 46 secondes 
Date limite d’arrivée pour battre le record : le 20 février à 2h 3' et 15''     

Équipage Maxi Edmond de Rothschild :   
Franck Cammas et Charles Caudrelier, skippers   
David Boileau, régleur N°1   
Erwan Israël, barreur régleur   
Morgan Lagravière, barreur régleur   
Yann Riou, régleur équipier média       

Marcel van Triest, routeur météo   
Yann Eliès, équipier remplaçant       

Record à battre :  40 jours, 23 heures et 30 minutes > Record détenu par Francis Joyon et son équipage (Idec Sport) depuis le 26 janvier 2017.                      

Les contenus figurant sur ce site sont protégés par le droit d'auteur.
Toute reproduction et représentation sont strictements interdites.

Pour plus d'informations, consultez la rubrique mentions légales.
Saisissez au moins 4 caractères...