Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 07 juillet 2012

Bye New York, see you in Brest !

Krys Ocean Race Multi70 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

C'est à pas feutrés, accompagnée par des vents légers et capricieux, que la flotte de la Krys Ocean Race s'est élancée pour la première épreuve du Multi One Championship. Sébastien Josse et ses cinq membres d'équipage ont parfaitement su s'adapter et négocier ces conditions délicates pour s'offrir le meilleur départ et les honneurs du passage au pied de la Statue de la Liberté. Selon les dernières prévisions météorologiques, le trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild devrait rapidement entrer dans le vif du sujet. Dès la fin de journée, le vent va forcir et les trente marins engagés dans cette transatlantique d'Ouest en Est passeront en mode offshore.

Peu après 9 heures, Groupe Edmond de Rothschild a largué les amarres pour se préparer sereinement au départ donné deux heures plus tard au pied de la Statue de la Liberté. Le temps des dernières accolades avec les amis présents sur le ponton et les six hommes du Gitana Team quittaient North Cove Marina avec de larges de sourires, prêts à en découdre. Sébastien Josse nous confiait ses dernières impressions : « Je suis concentré et très heureux de larguer les amarres. Nous nous préparons depuis de longs mois pour ce premier événement et tout l'équipage a à cœur de bien faire les choses ne serait-ce que pour remercier toutes les personnes qui s'investissent autour du projet. A commencer par nos armateurs Ariane et Benjamin de Rothschild. Il va falloir bien négocier la sortie de la Baie de New York. Les fichiers nous annoncent très très peu de vent à l'heure du départ et compte tenu du courant présent sur l'Hudson, je pense que le parcours imaginé par la direction de course réclamera beaucoup de finesse à la barre. Ces premiers milles sont très importants car ils détermineront la suite des évènements. Il faut être dans le bon timing tout de suite et ne pas prendre de retard d'entrée de jeu.»

Un petit tour et puis s'en vont

Avant de prendre le large, la flotte de la Krys Ocean Race a offert un dernier spectacle aux new-yorkais du Sud de Manhattan, le temps d'un rapide parcours sur l'Hudson River. Lors du coup de canon donné à 11 heures précises, Sébastien Josse et son équipage sont les plus prompts sur la ligne. Profitant d'un timing parfait, ils s'envolent en tête sous gennaker en direction de la première marque mouillée devant North Cove Marina. Sitôt cette bouée laissée à tribord, les hommes de Gitana Team poursuivent leur effort pour s'extirper au mieux de cette baie piégeuse compte tenu des conditions et des dévents provoqués par les nombreux buildings. Au passage du pont de Verrazano qui, matérialise la porte de sortie vers le grand large, le trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild suit de près Musandam – Oman Sail, désormais aux commandes. L'Atlantique s'ouvre pour Groupe Edmond de Rothschild et ses adversaires.

A quelques minutes du départ, Antoine Koch, le navigateur du bord, nous accordait une mise à jour des prévisions météorologiques et nous dressait l'ambiance des premières heures de course : « Il n'y a pas grandes évolutions par rapport à ce que nous avions observé hier. A savoir, un front dépressionnaire situé sur l'Estuaire du Saint-Laurent et dont l'influence devrait nous propulser très rapidement vers l'Europe si nous parvenons à rester en avant de son système. Après un départ peu rapide en baie de New York, le vent va forcir doucement. Dès la nuit prochaine, nous devrions avoir entre 20 et 25 nœuds et être déjà aux alentours des 30 nœuds en vitesse. L'ambiance va donc très vite changer à bord. Au début, nous glisserons sur une mer relativement plate mais ce sera malgré tout humide en raison des vitesses tenues par les bateaux. Puis la mer va se former progressivement au fur et à mesure que nous nous éloignerons des côtes américaines. Notre dernier routage nous donne un temps de 5 jours et 12 heures pour atteindre les Scilly, à la pointe Sud-Ouest de l'Angleterre.»

Si rien n'est fait à l'échelle des 3 000 milles qui s'annoncent devant les étraves des cinq MOD 70, l'entrée en matière réussie de Groupe Edmond de Rothschild était cependant très importante compte tenu du schéma météorologique annoncé sur l'Atlantique.

Une cartographie est disponible sur le site du Gitana Team

A compter de samedi 7 juillet 21 heures (heure française), les positions seront actualisées toutes les trois heures. Soit un prochain classement à minuit heure française.

L'équipage de Groupe Edmond de Rothschild

Sébastien Josse (skipper, barreur)

Antoine Koch (navigateur - barreur)

Christophe Espagnon (régleur - barreur)

David Boileau (régleur - barreur)

Thomas Rouxel (régleur - barreur)

Florent Chastel (n°1)

Nouveautés, pour suivre toute l'actualité du Gitana Team

Fil Twitter : #GitanaTeam

Chaîne YouTube : gitanateam

Partager cet album photo