Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 04 juillet 2012

Un prologue sur le fil

Krys Ocean Race Multi70 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Partie hier en fin d'après-midi de Newport, Rhode Island, la flotte des MOD 70 a rejoint New York ce mardi, à l'issue d'une course de ralliement d'une vingtaine d'heures. Pour parcourir les 150 milles qui séparent les deux villes nord-américaines, les cinq équipages en lice ont dû se jouer de conditions légères et de quelques passages orageux. Partisans d'une option « centriste », tandis que Musandam - Oman Sail préférait le large et Race for Water la terre, Sébastien Josse et son équipage prennent la deuxième place du prologue de la Krys Ocean Race. Un résultat certes symbolique, puisque ce galop d'essai ne compte pas dans le classement de l'épreuve, mais toujours de bon augure à quelques jours de larguer les amarres pour une confrontation sur l'Atlantique. Après une remontée de l'Hudson River, le temps de tirer quelques bords au pied de la Statut de la Liberté, le trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild est venu prendre place dans North Cove Marina, au Sud de Manhattan.

A l'occasion du prologue entre Newport et New York, les cinq trimarans qui composeront la flotte de la Krys Ocean Race ont pu naviguer au contact et se confronter « amicalement » en configuration course. Les conditions météorologiques clémentes qui ont accompagné les trente marins durant les 150 milles étaient parfaites pour une entrée en douceur dans le match : « Avant de partir, nous ne savions pas réellement ce qui nous attendait sur l'eau même si certains modèles optaient pour du petit temps. Et nous avons finalement eu des conditions très légères, pas plus de 12 nœuds de vent, ainsi qu'un orage qui a éclaté quelques heures après notre départ de Newport, lors du passage à Block Island. Cet orage a mis un peu la pagaille au niveau du vent. Je dois avouer que je n'étais pas ravi de courir un prologue de nuit, à seulement quelques jours d'une transat, sachant que le coin est réputé pour ses casiers et autres filets de pêcheurs. Mais les conditions s'y prêtaient plutôt bien et Groupe Edmond de Rothschild arrive à New York en parfait état. A Newport, nous avons pris un bon départ avec un bon timing et cela nous a permis de quitter Narrangansett Bay en tête. Après, il y a eu quelques options. Oman a choisi de partir au large tandis que le reste de la flotte a tricoté non loin des côtes de Long Island. Sur la fin du parcours, Race for Water a choisi de poursuivre à terre et le résultat lui donne raison. La course s'est jouée dans les derniers milles dans un vent mollissant. C'était un beau prologue au contact, qui nous donne envie d'aller nous mesurer sur l'Atlantique » commentait le skipper de Groupe Edmond de Rothschild à son arrivée.

En finissant à deux minutes et trente secondes du tableau arrière du monotype suisse, le N°1 de la classe, Sébastien Josse et ses cinq équipiers s'adjugent la deuxième place de ce tour de chauffe. Spindrift Racing complète ce podium en soufflant de peu la troisième place à Michel Desjoyeaux.

Après une parade entre le Pont Verrazano et le Sud de Manhattan, les cinq trimarans monotypes ont dû se glisser tour à tour dans North Cove Marina, au cœur même de la City. Un amarrage délicat et spectaculaire pour les new-yorkais présents mais dont le tableau final vaut bien la chandelle : « Je suis déjà venu à New York et dans North Cove Marina mais c'était avec un VOR 70 et non pas avec un multicoque de 17 mètres de large. L'entrée dans la Marina est assez impressionnante car étroite (environ 22 mètres) et avec le courant de la rivière, il faut être vraiment concentrés ! Mais c'est fantastique d'être au cœur même de la ville, au pied des grands buildings de Wall Street» confiait Sébastien Josse, avant de rebondir sur l'exploit français de la nuit : « A bord, nous avons suivi l'arrivée de la Volvo Ocean Race à Galway. Un grand coup de chapeau à Franck Cammas, son équipage et toute son équipe. Ils gagnent de façon impériale et ce n'était pas une mince affaire. Bravo à eux ! »

Demain, le Gitana Team aura la chance de célébrer l'Indépendance Day, la fête nationale américaine, aux premières loges. Un dernier moment de détente avant que le compte à rebours du grand départ ne soit définitivement lancé !

* En été Newport et New York sont en heure GMT - 4 heures, soit six heures de décalage avec la France.

L'équipage de Groupe Edmond de Rothschild

Sébastien Josse (skipper, barreur)

Antoine Koch (navigateur – barreur)

Christophe Espagnon (régleur - barreur)

David Boileau (régleur - barreur)

Thomas Rouxel (régleur - barreur)

Florent Chastel (n°1)

Le programme de la Krys Ocean Race

Lundi 2 juillet (17h locale, 23h France) : Prologue entre Newport et New York

Mardi 3 juillet (vers 10h locale, 16h France) : Arrivée du prologue

Jeudi 5 juillet (15h – 17h locale, 21h – 23h France) : New York Speed Match

Vendredi 6 juillet (12h locale, 18h France) : Conférence de presse de départ

Samedi 7 juillet (11h locale, 17h France) : DEPART DE LA KRYS OCEAN RACE

Vendredi 13 juillet : premières ETA possible à Brest

Samedi 14 juillet (20h) : Remise des prix de la Krys Ocean Race

Lundi 16 juillet (10h – 17h) : Brest City Race (2 manches programmées)

Jeudi 19 juillet (10h) : Parade de clôture des Tonnerres de Brest

Partager cet album photo