Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 01 décembre 2019

Les Açores en ligne de mire

Brest Atlantiques Maxi Edmond de Rothschild Franck Cammas Charles Caudrelier

La flotte de la Brest Atlantiques a attaqué son vingt-septième jour de mer ce dimanche à 11h. Depuis leur retour dans l'hémisphère Nord, le leader et ses deux poursuivants ne naviguent plus dans le même système météo. En effet, avec leur 600 milles d'avance à la sortie de la Zone de Convergence Intertropicale Franck Cammas et Charles Caudrelier ont pu attraper l'alizé de Nord-Est, bien que léger, pour remonter quasiment en route directe vers les Açores, avant la dernière ligne droite vers Brest. Derrière, Macif et Actual Leader n'ont pas cette chance et doivent faire le tour par l'Ouest pour aller chercher le système météo suivant.

L'élastique - enfin - en faveur des leaders

Vendredi en fin de journée, François Gabart et Gwénolé Gahinet étaient revenus à moins de 550 milles du tableau arrière du dernier-né des Gitana tandis que Yves Le Blevec et Alex Pella étaient à un peu plus de 600 milles. Mais durant le week-end, le duo d'Edmond de Rothschild a bien profité de l'enchaînement météo pour accroître son avance de plus de 200 milles ! Enfin, Eole sourit aux leaders, ce qui n'a jamais été vraiment le cas jusqu'à présent sur cette Brest Atlantiques. Un scénario qui n'est pas pour déplaire aux deux hommes à quelques jours de l'arrivée, même s'ils ne baissent pas la garde pour autant.

En effet, si leurs poursuivants se montraient plus rapides en termes de vitesses pures sur les trente dernières minutes, il n'en était rien de leur VMG, notamment sur les 24 dernières heures. VMG, entendez par là leur vitesse de rapprochement au but. Et pour cause, alors que le Maxi Edmond de Rothschild a pu profiter de son avance en tête de flotte pour faire une route Nord très proche de la route directe, ses poursuivants ne sont pas dans le bon timing et doivent faire de l'Ouest et ainsi s'écarter de l'arrivée pour aller chercher le système météo suivant. 

Un empannage aux Açores et route vers Brest

Demain, les skippers du Gitana Team atteindront les Açores. Une fois l'archipel portugais débordé, un dernier empannage les attend pour pouvoir mettre le cap vers Brest. Si le timing visé est bien respecté, cette dernière ligne droite pourrait se faire dans des conditions relativement rapides : « Au début nous aurons du vent de sud, mais à l'approche de l'arrivée ça tourner à l'est. Cela prédit une arrivée plutôt calme et ensoleillée mais fraîche. Enfin d'ici là il nous reste beaucoup à faire ! Et notamment quelques heures à 25 nœuds où il faudra trouver le bon dosage », expliquait Charles Caudrelier.

 

=> VIDÉO DU JOUR

« Se concentrer sur la route pour y aller est une façon de penser à l'arrivée ! » 

Au pointage de 16h, le Maxi Edmond de Rothschild pointait ses étraves à un peu plus de 1 500 milles de Brest ; l'équivalent de trois à quatre jours de mer selon les prévisions météorologiques annoncées. Alors forcément, l'arrivée est désormais dans l'esprit des hommes du bord. Mais par superstition ou par pudeur, ils n'aiment pas évoquer cela ! Malgré tout, dans une ambiance entre chien et loup, ils se sont confiés à leur mediaman Yann Riou pour évoquer leur état d'esprit à quelques jours du dénouement de la Brest Atlantiques.  

Cette nouvelle vidéo nous propose de nouvelles images aériennes du Maxi Edmond de Rothschild ; Toujours plus volontaire pour nous offrir des prises de vues inédites, ce dimanche Yann Riou a réalisé un vol de drone 30 minutes avant le lever du soleil !

 

 

Classement du 1er décembre 2019 à 16h

1. MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD (Franck Cammas / Charles Caudrelier / Yann Riou) - distance au but : 1 521,8 milles  - vitesse moyenne sur les dernières 30 min : 22,6 nœuds 

2. MACIF (François Gabart / Gwenolé Gahinet / Jérémie Eloy) - 834,8 milles du leader - vitesse moyenne sur les dernières 30 min : 25,4 nœuds

3. ACTUAL LEADER (Yves Le Blevec / Alex Pella / Ronan Gladu) - 867 milles du leader - vitesse moyenne sur les dernières 30 min : 28 nœuds

ABANDON - SODEBO ULTIM 3 (Thomas Coville / Jean-Luc Nelias / Martin Keruzoré)

Partager cet album photo






Articles suggerés