Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 01 juin 2019

Deuxième de l'ArMen Race Uship

Programme 2019 - 2023 Maxi Edmond de Rothschild Franck Cammas Charles Caudrelier

Il a fallu s'armer de patience pour venir à bout des 220 milles du parcours de l'édition 2019 de l'ArMen Race Uship. Dominée par des conditions anticycloniques, la course s'est jouée au ralenti même pour les trois Ultimes présents. À la barre du Maxi Edmond de Rothschild, Charles Caudrelier et Franck Cammas s'élançaient sur leur toute première régate depuis leur arrivée au sein de l'équipe aux cinq flèches. Alors qu'importe la météo, l'heure est à la découverte et chaque navigation est un bond en avant. Avec leur équipage, ils prennent la deuxième place derrière Thomas Coville et son nouveau géant, plus à l'aise dans le petit temps.

Trente heure de course

Être à la barre de l'un des voiliers les plus rapides du monde mais devoir composer avec l'absence de vent pour le mener, cela rappelle si besoin était que la course au large est aussi un école de patience !

Jeudi 30 mai, à 16h30, les trois Ultimes de la flotte - parmi lesquels le Maxi Edmond de Rothschild – fermaient la marche des départs de l'ArMen Race Uship. Très vite dans un léger flux de secteur Ouest soufflant d'une dizaine de nœuds, le nouveau Sodebo se montrait plus à l'aise et prenait les commandes pour s'extirper du Chenal de la Teignouse et de la baie de Quiberon. Dans ce temps de demoiselle, loin d'être les conditions de prédilection du bateau, les hommes du dernier-né des Gitana ont dû manœuvrer et régler sans relâche.

Les skippers de Gitana 17 étaient en effet épaulés de quatre équipiers pour ce long parcours côtier. David Boileau, boat-captain, et Olivier Douillard, responsable de la performance du team, deux habitués du bord étaient présents. Tout comme Erwan Israël et Gwénolé Gahinet, qui faisaient eux leurs premiers bords. Sans oublier, Yann Riou - mediaman du Gitana - qui a, comme à son habitude, su capturer l'essence de cette sortie.  

Partis devant, Thomas Coville et ses hommes ne seront plus rattrapés et s'offrent ainsi la première victoire de l'année en franchissant la ligne d'arrivée hier, vendredi 31 mai, aux alentours des 20h30. L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild en fera de même au soleil couchant après plus de trente heures de course au large des côtes morbihannaises et finistériennes. 

Une belle phase de découverte

Les heures passées sur l'eau sont les seules qui vaillent en termes d'apprentissage. Découvrir cette machine dans des conditions de course, même fussent-elles légères et éloignées de celles habituellement recherchées, était l'objectif du duo Edmond de Rothschild qui partait sans pression pour cette première sortie officielle. Avec une deuxième place méritante et une trentaine d'heures de navigation riche en enseignements, le contrat est rempli et la saison 2019 bel et bien ouverte.

Départ du Fastnet, rendez-vous le 3 août

La flotte des géants se retrouvera début août au départ de la célèbre Rolex Fastnet Race ; ils devraient alors être quatre sur la ligne de départ devant Cowes. D'ici là, Franck Cammas et Charles Caudrelier vont multiplier les navigations et poursuivre en mode accéléré la découverte du Maxi Edmond de Rothschild. L'été s'annonce studieux !

Partager cet album photo






Articles suggerés