Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 03 novembre 2017

La symbiose du duo

Transat Jacques Vabre 2017 Maxi Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Dans moins de quarante-huit heures, les 38 duos en lice dans la Transat Jacques Vabre s'élanceront pour la 13e édition de cette célèbre transatlantique en double à destination du Brésil. À bord du Maxi Edmond de Rothschild, Sébastien Josse et Thomas Rouxel, rompus à ces phases d'avant-départ, préparent sereinement leur course et se plient encore volontiers au jeu des sollicitations médiatiques. Demain, avec le dernier briefing prévu à 10h, où sera notamment évoqué la météo des premières heures de régate, l'ambiance va progressivement changer et les marins entrer dans leur bulle.

L'art du double

Les transats en double permettent sur le papier de tirer toute la quintessence d'une machine. La Transat Jacques Vabre est ainsi un galop d'essai rêvé pour le Maxi Edmond de Rothschild fraîchement mis à l'eau et qui ne demande qu'à exprimer son potentiel de coursier du large. Sébastien Josse et Thomas Rouxel savent que les 4 350 milles qui les conduiront vers Salvador de Bahia seront semés d'embûches mais ô combien riche en enseignements tant techniques que humains.

À deux jours du grand départ, ils nous parlent de leur duo et de la vie qui les attend à bord du dernier-né des Gitana, le premier maxi-trimaran de course au large conçu pour voler en haute mer.

« Avec Sébastien nous n'avons pas un fonctionnement rigide. Nous n'avons pas de quart formellement défini et nous nous adaptons plutôt aux conditions météos, à la marche du bateau et à notre état de fatigue. Surtout sur les premiers jours de mer qui s'annoncent intenses, avec peu de repos pour les bonshommes » explique Thomas Rouxel, avant que Sébastien Josse n'enchaîne : « Le bateau est physique, chaque manœuvre est très exigeante et réclame un minimum de méthode. Pour optimiser ces phases et dans un souci de performance nous essayons au maximum de les faire à deux. Pour l'instant, les prévisions de départ sont pas mal car elles ne nous donnent pas trop de manœuvres sur la sortie de Manche mais quelques changements de voiles pour s'adapter au vent qui devrait forcir au fur et à mesure que nous nous approcherons de la pointe Bretagne.»

Le plan de pont du Maxi Edmond de Rothschild a été particulièrement étudié et imaginé pour les courses en solitaire et en équipage réduit. La même minutie a prévalu pour l'ergonomie de la cellule de vie, qui comprend la casquette et la zone de vie à proprement dit avec la table à cartes, la cuisine et la bannette ; un espace de seulement 6m2 mais où les marins bénéficient de tout le confort possible sur cette type de machine. « Si les manœuvres s'effectuent à deux, pour les repas, en revanche, c'est chacun pour soi ! » déclare Thomas Rouxel avec son air espiègle, « mais le bateau est vraiment bien pensé et agréable, car comme la zone de vie est voisine du cockpit on n'a jamais l'impression d'être seul à bord.»

Vidéo – Mediaman privilégié du Gitana Team, Yann Riou interroge, images embarquées à l'appui, le duo sur son fonctionnement.

Un tandem d'experts à terre

Pour ce qui est de la stratégie météo, le routage est autorisé dans la catégorie Ultime. Une mesure prise essentiellement pour des raisons de sécurité tant le pilotage de ces machines lancées à vive allure est d'une grande exigence et la marche du bateau requiert de l'équipage une surveillance permanente. En double, il s'avère en effet impossible de passer plusieurs heures à la table à cartes pour éplucher les fichiers météos et choisir ainsi la meilleure route à suivre. Durant la Transat Jacques Vabre, Sébastien Josse et Thomas Rouxel pourront compter, à terre, sur l'expertise d'un duo de talent. De jour comme de nuit, depuis leur QG installé à La Rochelle, Jean-Yves Bernot, le célèbre météorologue, et Antoine Koch, membre clé du bureau d'études Gitana et navigateur, assureront le routage et la veille stratégique du tandem Edmond de Rothschild.

« Le routage météo est un très bon élément de sécurité mais pour autant il n'est pas question d'être dans une logique de se faire téléguider sans réfléchir. Jean-Yves et Antoine nous préparent des bulletins détaillés, nous proposent des stratégies puis c'est nous à bord qui décidons ce que nous faisons selon notre état de forme, l'état du bateau et les conditions au réel sur l'eau. Cela fait un moment que nous fonctionnons avec Jean-Yves et Antoine, depuis la Route du Rhum 2014, mais cette première course est la première du Maxi et sur cet aspect là aussi il faudra prendre ses marques, voir si les polaires imaginées sont exactes ou non » concluait Sébastien Josse

En voir plus 28 photos

Thomas Rouxel, un rookie sans complexe

Dimanche, Thomas Rouxel s'élancera pour la première fois sur la Transat Jacques Vabre. Réaliser son baptême du feu à bord du Maxi Edmond de Rothschild, le premier multicoque d'une nouvelle ère de bateau volant, est un honneur pour le marin originaire d'Erquy :« Participer à la toute première course de ce bateau est un grand privilège. Il y a un mélange d'appréhension, logique avant de se lancer dans un exercice qu'on ne maîtrise pas complètement, et d'excitation forcément parce que ce bateau est une machine qui fait rêver. Quand Sébastien et Cyril Dardashti, le directeur du Gitana Team, m'ont proposé l'aventure je n'ai pas réfléchi ! J'ai hâte d'être sur la ligne de départ dimanche.»

Pourquoi Thomas Rouxel ? Cette question a été posée à de nombreuses reprises ces derniers jours à Sébastien Josse. Le skipper d'Edmond de Rothschild, vainqueur de l'édition 2013 en catégorie multicoque avec le Multi70 de l'écurie, y a répondu sans détour : « Thomas est un garçon que j'apprécie dans la vie, avec qui nous partageons une vision commune de la manière de mener un bateau en course et il s'est construit une belle expérience au large avec la Volvo et le Trophée Jules Verne. C'est un marin en qui j'ai 100 % confiance, c'est important pour partir sur une transat en double sur un bateau tel que le Maxi Edmond de Rothschild. Ce choix était une évidence pour moi.»

 

Partager cet album photo






Articles suggerés