Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 31 octobre 2017

Maxi Edmond de Rothschild, pionnier du genre

Transat Jacques Vabre 2017 Maxi Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Le 17 juillet dernier, après vingt mois de construction et plus de 35 000 heures d'études, Ariane et Benjamin de Rothschild mettaient à l'eau le dernier-né de leur écurie de course au large. Le Maxi Edmond de Rothschild, grand trimaran océanique de 32 mètres pour 23 mètres de large faisait ainsi son entrée dans la longue et singulière lignée des Gitana. Dimanche prochain au Havre, Gitana 17 sera le premier multicoque conçu pour voler en haute mer à s'élancer sur une transatlantique, avec à son bord Sébastien Josse et Thomas Rouxel, des défricheurs du large.

Ouvrir la voie

Une silhouette agressive et racée, des lignes tendues, le Maxi Edmond de Rothschild force l'admiration. Cet avion de chasse volant ne ressemble à aucun autre par la forme de ses flotteurs et de sa coque centrale et par son carénage façon aile d'avion des bras de liaison. Fonds de coques plats pour un maximum de portance, importante hauteur de franc-bord pour contrecarrer l'effort de torsion des foils sur les flotteurs, bras de liaison rectangulaires pour une rigidité optimale, plan de voilure développé comme une aile afin que la voilure et le profil du bateau ne fassent qu'un. Hydrodynamisme et aérodynamisme ont été les points de développement clés sur cette unité « deux en un » selon les termes de son architecte Guillaume Verdier.  Du dessin à la construction, le Maxi Edmond de Rothschild est le résultat d'une maîtrise de l'innovation et des nouvelles technologies on ne peut plus poussée et d ´un contrôle qualité draconien. Précurseur, ce géant des mers ouvre l'ère d'une nouvelle génération de grands multicoques, conçu pour s'affranchir des flots en haute mer. 

VIDEO - C'est un drôle d'oiseau de carbone qui est venu s'amarrer dans le bassin de l'Eure vendredi dernier pour l'ouverture du village de la Transat Jacques Vabre. Son arrivée n'a pas laissé le public havrais indifférent !

Apprentissage et mise au point sur le plus beau des terrains de jeu

Depuis la mise à l'eau du Maxi Edmond de Rothschild, le timing est serré et chaque navigation a été soigneusement optimisée par les membres du Gitana Team pour permettre au duo d'Edmond de Rothschild de s'élancer du Havre dans des conditions de préparation optimales. Les huit à dix jours estimés de traversée et les nombreux milles associés en course constituent un apprentissage accéléré, ce qui n'est pas pour déplaire à Sébastien Josse :« Gitana 17 est un prototype très pointu qui regroupe des technologies novatrices réclamant une phase incompressible de découverte et de mise au point ! Je pense bien sûr aux foils et aux différents appendices et systèmes nécessaires au vol, mais pas uniquement. L'innovation est présente partout à bord. Nous développons d'ailleurs des solutions uniques avec Pixel sur Mer sur toute l'intelligence embarquée. Avec le Gitana Team, nous sommes des pionniers, nous défrichons et ce que vont nous apprendre ces milles en course est extrêmement précieux pour la suite du programme. Et notamment les échéances en solitaire de 2018 et 2019. »

Le temps de préparation du duo Edmond de Rothschild a été court et intense. Mais les deux hommes entendent bien profiter des 4 350 milles qui s'ouvrent devant les étraves du dernier-né des Gitana pour poursuivre sa mise au point et en démontrer le potentiel exceptionnel. 

VIDEO – Le 17 août dernier, un mois seulement après sa sortie de chantier, le Maxi Edmond de Rothschild réalisait son premier vol. Retour en images sur ce moment intense gravé dans les mémoires.

Partager cet album photo






Articles suggerés